Détail

Récemment, la Dre Descary nous quittait... Hommage à une grande dame

Il y a à peine quelques jours nous quittait une consœur, une collaboratrice, une amie.  Marie-Claire Descary est partie subitement, le 28 février dernier, sans nous laisser la possibilité de lui dire adieu, nous laissant tous sans voix.  Marie-Claire avait obtenu son doctorat en Médecine de l’Université de Montréal en 1965, à une époque où les femmes étaient encore des pionnières dans le domaine.  Elle a complété une formation en radiologie avec certification au Québec en 1969 et au Collège Royal du Canada en 1972, incluant une formation spécialisée en imagerie cardiopulmonaire.  Première femme à le faire, elle s’est jointe à l’équipe médicale radiologique de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) en 1970.  Rapidement, Marie-Claire Descary s’est impliquée sans réserve dans ses activités professionnelles et hospitalières tout en maintenant ses activités et obligations familiales conciliant, bien avant l’heure, le travail et la famille.

Toujours très impliquée dans la vie et les activités de son hôpital, elle fut élue à titre de conseillère de l’exécutif du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) de l'HSCM dès 1988.  En 1989, elle accédait au poste de présidente du comité exécutif du CMDP de l'HSCM, première femme à occuper ce poste.  Elle a également siégé au conseil d’administration de la Fondation de l'HSCM, de 1989 à 1991.

Dans les années 90, elle s’intéresse de plus en plus à l’éthique et obtient un DESS en bioéthique de l’Université de Montréal.  Son expertise dans ce domaine l’a amenée à participer aux activités du comité de bioéthique de notre Hôpital dès 1993 et d’en assurer, de 1997 à 2002, la présidence.  Au sein de l’Université, elle a collaboré à l’élaboration du programme d’enseignement du DESS et de la Maîtrise en bioéthique de même qu’au programme d’enseignement de l’éthique aux résidents.

En 2002, elle devient membre du comité de discipline du Collège des médecins du Québec.  Dans notre milieu, elle était, depuis trois ans, membre du comité de révision des plaintes.  Depuis peu, elle mettait son enthousiasme et ses énergies à remplir ses nouvelles fonctions, parfois ingrates, de médecin examinateur.

Le CMDP soulignait, en 2005, ses 35 ans de services actifs dans notre milieu et la Fondation de l’Hôpital l’honorait lors de son gala annuel du 7 novembre 2008.

Toutes ces activités extrahospitalières ne lui ont jamais fait délaisser ses activités cliniques. Ses compétences, son professionnalisme, son intégrité et son souci du travail bien fait ont fait d’elle un pilier majeur de notre Département de radiologie.  Toujours appréciée par ses collègues radiologistes, elle demeurait d’une grande disponibilité et d’une grande ouverture. Malgré les limites technologiques du début de sa pratique médicale, elle avait su développer un œil clinique sûr et un flair diagnostic inégalé.  L’avènement des nouvelles technologies lui a permis de développer cette expertise. De notre premier CT scan thoracique jusqu’à nos scanners multibarrettes, elle a toujours poussé plus loin les limites de l’interprétation des images fournies.  Cette interprétation a toujours témoigné d’un jugement sûr et d’une grande écoute clinique. S’éloignant de son bureau, elle participait régulièrement aux activités de plusieurs services cliniques surtout les services de pneumologie et de chirurgie thoracique qui ont ainsi bénéficié de ses opinions et son savoir. Elle a même su s’acclimater aux nouveaux locaux, au PACS tant souhaité, avec ses consoles et écrans pas toujours synchrones, et aux nouveaux systèmes de dictée. À l’heure où une retraite bien méritée se pointait, elle demeurait encore active, prête à relever de nouveaux défis.

Les mots manquent pour décrire le vide qu’a créé son départ.  Certes, elle sera remplacée dans ses fonctions.  Les murs dégarnis de son bureau nous démontrent que ce départ est vrai et définitif.  Par contre, Marie-Claire, en mon nom personnel et au nom de tous ceux qui t’ont aimée et appréciée, sois certaine que tu occuperas toujours une place privilégiée dans nos cœurs et nos souvenirs…

Au revoir Marie-Claire!

Louise Choinière, M.D.
Trésorière du comité exécutif du CMPD

Retour

Affilié à l'Université de Montréal