Détail

Nouvelle unité coronarienne à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal : un investissement de 8,6 millions de dollars

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) inaugurait aujourd’hui sa nouvelle unité coronarienne. Érigée grâce à un investissement de 6,6 millions de dollars du gouvernement du Québec et grâce à un soutien de 2 millions de dollars de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, la nouvelle unité est une des étapes du vaste projet de mise à niveau des installations de l’établissement, projet  amorcé il y a trois ans.

L’événement s’est déroulé en présence du Dr Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux, de M. Pierre Choinière de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et de M. Louis A. Tanguay, vice-président de la Fondation de l’HSCM.

Situé aux abords des salles d'intervention cardiovasculaire en hémodynamie, une technique qui permet de dilater les artères à l’aide de cathéters, et à proximité de l’Unité de l’urgence, une porte d’entrée importante des cas de maladies cardiaques, l’emplacement de la nouvelle unité accroît la fluidité et l’efficacité des services entre les unités et assure aux personnes à traiter des soins de pointe.

« En cardiologie, l’HSCM soigne plus de 5 000 patients par année et accueille quelques 14 000 personnes en clinique externe, ce qui fait de notre établissement le troisième plus important centre de soins et de chirurgie cardiaques au Québec», souligne le directeur général de l’Hôpital, M. Michel Larivière. « Nous sommes très heureux, désormais, de procurer des services pleinement à la hauteur de notre mandat de centre suprarégional. Nous pouvons offrir, aux patients et à nos équipes, un environnement qui sert les meilleures pratiques de la cardiologie  moderne et qui favorise un rétablissement rapide. »

L’Hôpital dessert tout le Nord-Ouest du Québec et « c’est un vaste territoire à couvrir, rappelle M. Gabriel Groulx, président du Conseil d’administration de l’HSCM. « Mais aujourd’hui, l’Hôpital peut augmenter l’accès à la cardiologie tertiaire et offrir un meilleur continuum de soins avec les centres de première et de deuxième lignes présents sur ce territoire. »

Des installations inspirées des meilleures pratiques en cardiologie tertiaire

Les nouvelles installations permettront l’ouverture de quatorze lits dédiés à la cardiologie dans un environnement soigneusement conçu pour accueillir ce type de clientèle. Deux des quatorze chambres sont consacrées à l’isolement du patient en cas d’infection et une salle de compression de huit civières est vouée à la surveillance post-dilatation. Auparavant, l’établissement offrait entre quatre et huit lits, situés aux soins intensifs.

« Pour nous assurer de l’excellence des soins nous avions trois principaux critères», explique le Dr Jean Diodati, directeur de la nouvelle unité coronarienne. « Des chambres individuelles qui apportent une tranquillité essentielle à la guérison du malade cardiaque, le stress étant son pire ennemi. Des installations lumineuses, dotées de nombreuses fenêtres pour réduire au minimum les troubles psychologiques associés à la médication et fréquents chez cette clientèle durant l’hospitalisation. Enfin, une configuration physique qui permette une supervision visuelle et technologique constante de l’ensemble des patients à partir du poste des infirmières. » 

Par ailleurs, grâce à des équipements médicaux sophistiqués, la surveillance de l’état du patient est continue. Le système de télémétrie choisi donne accès à un entrepôt de données centralisées. Il permet de suivre en temps réel le comportement cardiaque d’une personne, qu’elle soit alitée ou en déplacement dans l’unité, l’activité physique étant nécessaire à une reprise d’autonomie du patient.

Étant donné le mandat universitaire de l’HSCM, ce nouvel environnement facilitera également un enseignement de haut niveau. Pour les soins infirmiers comme pour la médecine, les occasions de développer une expertise de pointe seront nombreuses, sachant que la rétention du personnel et une pratique clinique optimale constituent un avantage indéniable pour la population.


À propos de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal est un centre suprarégional membre du grand réseau d’excellence en santé formé de l’Université de Montréal et de ses établissements affiliés. Il offre des soins généraux, spécialisés et ultraspécialisés, des services régionaux de médecine hyperbare ainsi qu’un centre de traumatologie tertiaire. Il assure également l’enseignement, la recherche et l’évaluation des technologies et des modes d’intervention. Maillon important du réseau de la santé du Québec, il dessert principalement la population du nord-ouest de Montréal ainsi que les régions de Laval, des Laurentides, de Lanaudière et de l’Abitibi-Témiscamingue.

Information aux médias
Service des communications, Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal
514 338-2222, poste 3248



 

Retour

Affilié à l'Université de Montréal