Détail

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal réagit aux recommandations du rapport de Me Rudel-Tessier

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) a pris acte des recommandations de la coroner Me Catherine Rudel-Tessier, rendues publiques hier, lundi 29 mars, au terme d‘une enquête menée à la suite du décès d’un usager, le 2 mai 2008.

Selon la procédure établie, dès que la Direction de l’Hôpital est informée de circonstances particulières qui peuvent soulever des questions sur la qualité des soins et des services, elle analyse les circonstances entourant les faits soumis à son attention, comme dans tous les cas d’incidents, accidents ou événements indésirables rapportés dans l’établissement. Ensuite, elle intervient le plus rapidement possible, avec le concours du personnel médical et hospitalier, pour apporter les correctifs nécessaires afin d’éviter la répétition de circonstances identiques.

Dans les semaines qui ont suivi le décès du 2 mai 2008, les intervenants concernés se sont rencontrés et on a amélioré les mécanismes. La Direction  de l’HSCM procède maintenant à une analyse approfondie du rapport de la coroner et entend mettre rapidement en place les mesures, modifications et correctifs nécessaires afin de donner suite à l’ensemble de ces recommandations.

Il faut savoir que, sur une base annuelle, l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal reçoit plus de 55 000 visites à son urgence, soit une hausse de 20 % depuis deux ans, et compte près de 20 000 hospitalisations. En dépit de cet achalandage élevé, l’HSCM affiche l’un des meilleurs taux d’occupation à son urgence, se situant en deçà de 100 %, en raison des processus d’optimisation liés à l’accueil et au congé des usagers, instaurés avec succès depuis un an à l’Hôpital.

À propos de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal est un centre suprarégional membre du grand réseau d’excellence en santé formé de l’Université de Montréal et de ses établissements affiliés. Maillon important du réseau de la santé du Québec, il dessert principalement la population du nord-ouest de Montréal ainsi que les régions de Laval, des Laurentides, de Lanaudière et de l’Abitibi-Témiscamingue. www.hscm.ca.

Information aux médias
Service des communications, Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal
514 338-2222, poste 3248

Retour

Affilié à l'Université de Montréal