Détail

Denys Arcand, Mario Jean, Dominique Michel, Claudine Mercier, Denise Robert s’unissent pour une bonne cause, le 6 juin prochain au Théâtre Saint-Denis

Montréal, le 12 avril 2005 – Plusieurs personnalités du monde du spectacle s’associent au Dr Ronald Denis pour la 20e Soirée bénéfice du Fonds de traumatologie de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, le 6 juin, 19 h 15, au Théâtre St-Denis.

Coprésidents d’honneur de l’événement, Denise Robert et Denys Arcand ont réuni plusieurs artistes pour faire un succès de cette soirée. « C’est avec grand plaisir que nous avons accepté de nous impliquer et d’encourager l’équipe étoile de traumatologie de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal dans le développement de soins de plus en plus modernes en traumatologie et en chirurgie. Nous voulons faire de cette soirée un moment où la générosité et le plaisir contamineront les personnes présentes ».

Une soirée pleine de surprises

Animée par Claudine Mercier, la soirée s’annonce très joyeuse et mémorable. Au programme : spectacle de Mario Jean; deux encans, dont l’un bruyant et l’autre silencieux ainsi que l’Oscar des Invasions barbares en vedette.

Plusieurs lots mis aux enchères sont le fruit de la générosité de nombreux artistes. Voici un aperçu de ces lots.

  • Un dîner pour 2 personnes Chez Lévêque en compagnie de Dominique Michel et Denise Filiatrault.
  • Une primeur. Une projection privée pour 25 personnes du film Aurore, avant sa sortie, en présence de vedettes du film.
  • Spectacles du Cirque du soleil, « » et « O » pour 4 personnes, à Las Vegas, transport et hébergement inclus.
  • Pour les amateurs de Formule 1 : Participation de 2 personnes au Grand Prix de Monza en Italie (2006). Transport en jet privé, billets de paddock.
  • Pour les amateurs de cinéma : Dîner privé pour 2 personnes en compagnie de Denise Robert, Denys Arcand, Claudine Mercier et une dizaine de comédiens et artistes.

Durant toute la soirée, l’encan silencieux offrira des lots moins flamboyants mais tout aussi intéressants : un rôle de figuration dans le film sur Maurice Richard, un meuble du designer Philippe Dagenais, une journée en famille avec les artistes du Cirque du Soleil, un weekend au prestigieux Hôtel St-James de Montréal, etc.

En souvenir de cette soirée inoubliable, chacun pourra se faire photographier avec l’Oscar reçu pour le film Les Invasions barbares (100$) et retourner à la maison avec la photo souvenir.

Pour la traumatologie

«  Il suffit de quelques minutes pour faire basculer toute une vie, mais plusieurs années sont souvent nécessaires pour se remettre d’un accident  », précise le Dr Ronald Denis, chef du Département de chirurgie et responsable de la traumatologie à l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal (HSCM). La traumatologie est la spécialité médicale et chirurgicale qui traite les victimes de traumatismes : accidentés de moto, d’auto, de vélo; victimes d’agressions violentes, de chutes, etc.

Pour Benoit Baril, un jeune de 24 ans, victime d’une agression sauvage à coups de machette dans un autobus de Montréal, qui a été admis à l’unité de traumatologie de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal en 2000, l’expertise en traumatologie et la qualité des soins qu’il a reçus sont incontestables : «  l’équipe de traumatologie de l’HSCM m’a sauvé la vie. Sans eux, je ne serais pas ici aujourd’hui  », ajoute avec conviction celui qui a subi une dizaine de chirurgies et a passé près d’un an à l’Hôpital.

Le Fonds de traumatologie de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal a été créé à la fin des années 1980. Son objectif est de recueillir des fonds qui permettent d’acquérir des équipements de haute technologie, de financer des activités de recherche et d’enseignement en plus d’améliorer la qualité des soins en traumatologie. Depuis sa création, le Fonds a amassé près d’un million de dollars.

Achats de billets

On peut se procurer des billets, au coût de 200 $, en appelant à l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, auprès de madame Johanne Cloutier, (514) 338-2222, poste 3112.

L’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal (HSCM) célèbre cette année 30 ans de soins et services en traumatologie. C’est le premier centre hospitalier au Québec à avoir développé un programme spécifique dédié au traitement des personnes victimes de traumatismes de toutes sortes, subis lors d’accidents de la route, d’agressions violentes causées par des armes à feu ou des armes blanches, de chutes, coupures ou contusions importantes, etc. Il est le seul centre hospitalier au Québec qui offre toute la gamme des services spécialisés réunis sur un même site. L’expertise développée par l’HSCM lui vaut d’assurer depuis 20 ans la couverture médicale du Grand Prix de Formule 1 de Montréal.

L’HSCM a joué un rôle important dans l’implantation du réseau de soins et services intégrés en traumatologie établi à travers le Québec. La mise sur pied du réseau québécois a permis de réduire de façon spectaculaire le taux de mortalité des personnes traumatisées sévères. En effet, de 1992, année de la création du réseau, à 2002, le taux de mortalité est passé de 52 % à 9 %.

Source : Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal,
Service des communications
(514) 338-2222, poste 3248

Retour

Affilié à l'Université de Montréal