Détail

COMMUNIQUÉ - Une société savante internationale en ventilation artificielle pour aider à sauver des vies

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM), avec la collaboration de l’Hôpital régional d’Edmundston du Réseau de santé Vitalité au Nouveau-Brunswick vient de mettre sur pied une société savante en ventilation artificielle, SIVA, en partenariat avec un groupe d’experts cliniques des universités de Créteil, d’Angers et de Rouen, en France.

La mise sur pied de la SIVA s’appuie sur la création d’un site web d’expertise clinique visant la formation continue des intervenants en soins critiques, principalement aux soins intensifs, ainsi que l’accès à des contenus et outils de pointe pour traiter des problèmes respiratoires complexes.

Le site web : http://www.siva-qc.org, conçu d’abord pour la communauté francophone mondiale, comprend en effet un forum de discussion pour solutionner des problématiques de thérapie respiratoire ainsi que des outils de simulation en ligne. Ils permettent de tester les traitements selon le profil du patient et ainsi de trouver les solutions les plus efficaces pour maintenir les capacités respiratoires de la personne et contribuer, parfois, à lui sauver la vie.

« Lors de la récente pandémie de grippe A H1N1 », explique le Dr Patrick Bellemare, pneumologue et chef des soins intensifs à l’HSCM, « nous nous sommes rendus compte, qu’au Québec, peu d’intervenants en soins critiques étaient suffisamment formés pour traiter des personnes aux prises avec des problèmes respiratoires aigus, comme ceux que cette grippe a provoqués. L’accès aux expertises cliniques les plus réputées sur la scène mondiale sera maintenant possible grâce à la SIVA.

« Les contenus du site web de la SIVA, ajoute le Dr Bellemare, jumelés à la formation du Diplôme international en ventilation respiratoire que nous offrons, nous permettra de dégager rapidement des consensus de traitements applicables par les intervenants de toute la communauté clinique abonnée au site, dans les cas de problématiques respiratoires inhabituelles ou complexes. »

Une formation reconnue dans la communauté francophone

La société savante SIVA découle en effet d’un tout nouveau Diplôme international en ventilation respiratoire, le DIVA, créée en 2008 par l’HSCM pour répondre à la même problématique de formation en ventilation respiratoire. Elle est le fruit d’une interaction croissante entre l’équipe d’experts français impliqués dans le DIVA et les experts locaux canadiens.

L’architecte principal du projet est M. Stéphane Delisle, expert-chercheur, professeur associé au Département de médecine familiale et d’urgence de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et membre du Service des soins intensifs de l’HSCM. Il bénéficie de l’encadrement de l’équipe des soins intensifs et du soutien indéfectible du professeur Paul Ouellet, thérapeute respiratoire, spécialiste clinique à l’Hôpital régional d’Edmundston du Réseau de santé Vitalité, au Nouveau-Brunswick et professeur associé à l’Université Sherbrooke. Avec le concours d’autres experts québécois provenant du Service des soins intensifs de l’HSCM, tous deux contribuent à la conception et la dispensation des cours de ventilation artificielle du DIVA.

L’HSCM tenait cette année la troisième édition de cette formation, qui ne cesse de prendre de l’ampleur tant la demande pour ce type de transfert de connaissances est grande. Il réunit des participants d’Europe et du Canada et s’adresse aussi bien aux inhalothérapeutes qu’aux infirmières et autres intervenants cliniques en soins critiques.

 « Le DIVA répond à un besoin urgent des intervenants », souligne M. Stéphane Delisle, chef du Service des activités respiratoires à l’HSCM et principal instigateur de la formation. « Il s’agit du premier programme d’enseignement pluridisciplinaire dans ce domaine, inspiré des formations offertes en France, où se trouvent des sommités mondiales dans ce domaine. Les demandes pour ces ateliers croissent chaque année. »

Les responsables français des contenus de formation du DIVA sont les Prs Laurent Brochard de l’Université de Créteil, sommité internationale en ventilation invasive et non-invasive, Alain Mercat, de l’Université d’Angers et Jean-Christophe Richard, de l’Université de Rouen. Tous sont réanimateurs et chercheur à l’origine de plusieurs publications scientifiques en ventilation artificielle.

Le Diplôme international en ventilation artificielle (DIVA) est maintenant reconnu par les départements de médecine des universités canadiennes et françaises pour la qualité de ses contenus et pourraient bientôt faire l’objet de crédits universitaires. « Nous pensons que le site de la SIVA connaîtra le même intérêt étant donné la qualité des participants à ses forums de discussion, la facilité des échanges cliniques qu’il permet et les contenus qui y sont versés », conclut MM. Delisle et Ouellet. « Déjà, des intervenants de pays hors de la francophonie se sont abonnés au site, ouvert il y à peine quelques semaines. »

À propos de l’HSCM

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal est un centre suprarégional membre du grand réseau d’excellence en santé formé de l’Université de Montréal et de ses établissements affiliés. Il offre des soins généraux, spécialisés et ultraspécialisés, des services régionaux de médecine hyperbare ainsi qu’un centre de traumatologie tertiaire. Il assure également l’enseignement, la recherche et l’évaluation des technologies et des modes d’intervention. Maillon important du réseau de la santé du Québec, il dessert principalement la population du nord-ouest de Montréal ainsi que des régions de Laval, des Laurentides, de Lanaudière et de l’Abitibi-Témiscamingue.

À propos de l’Hôpital régional d’Edmundston

L’Hôpital régional d’Edmundston est un centre régional membre du Réseau de santé Vitalité au Nouveau-Brunswick.  Il offre des soins généraux et spécialisés en soins intensifs, ainsi qu’un centre de traumatologie de niveau III.  L’Hôpital régional d’Edmundston est situé au carrefour des frontières du Québec et du Maine.  En plus de desservir la population du nord-ouest du Nouveau-Brunswick, il dessert aussi la population du Québec et du Maine.

Renseignements aux médias

Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal
Service des communications
514 338-2222
Josée-Michelle Simard, poste 3244
Julie Ouellet, poste 3248

Réseau de Santé Vitalité, Nouveau-Brunswick
Luc Foulem, directeur des relations médiatiques
Katherie Lanteigne, agente des relations médiatiques
1-506-544-3678 ou 1-888-472-2220

Retour

Affilié à l'Université de Montréal