Détail

Le Grand Prix du Canada et l'HSCM : doués pour la vie

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal assurera cette année encore, la couverture médicale du championnat de F1 du Grand Prix du Canada. Établi depuis 1986, ce partenariat témoigne de l’expertise de l’HSCM en tant que centre hospitalier désigné pour traiter les victimes d’accidents.  Les 10, 11 et 12 juin prochains, une équipe médicale bénévole, qui regroupe une centaine de professionnels du réseau de la santé, sera présente sur le circuit Gilles-Villeneuve.
Deux médecins-chefs, les docteurs Jacques Bouchard et Ronald Denis, ainsi qu’un délégué médical de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) travaillent de concert avec médecins, infirmières, inhalothérapeutes et ambulanciers sur le circuit de l’île Notre-Dame.  Ils sont prêts à intervenir à tout moment : à l'hôpital de piste, dans la zone des puits, dans les véhicules d'intervention rapide et dans les ambulances.

De la piste à l’hôpital en 7 minutes

En cas d’accident, l’hôpital de piste accueille immédiatement le blessé pour le  réanimer, établir un diagnostic d’urgence et, si sa condition l’exige, pratiquer les interventions nécessaires. Simultanément, à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, le personnel de l’Urgence est informé des manœuvres effectuées par l'équipe de l’hôpital de piste et dispose ainsi de données sur l'état du blessé avant son arrivée à l'Hôpital. En 7 minutes, le blessé est transporté en hélicoptère à la salle d'urgence de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal. Là, une seconde équipe de traumatologie composée, entre autres, de 17 médecins spécialistes, peut accueillir et traiter les grands blessés.

Une expertise digne de la F1

Considéré comme l’un des plus importants centre de traumatologie du Québec, l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal traite les cas les plus complexes de la province. La construction du futur Centre intégré de traumatologie Mirella et Lino Saputo (CIT) offrira, non seulement un environnement de soins ultraspécialisés mais aussi  l’espace nécessaire pour pousser encore plus loin l’expertise au profit des personnes blessées admises à l’hôpital, 365 jours par année, 24 heures sur 24. C’est dans un esprit d’interdisciplinarité, ingrédient essentiel à l’efficacité des traitements en traumatologie, que le CIT se dotera de volets en enseignement et en recherche.

Des gens doués pour la vie!

Cette année, pour souligner le travail exceptionnel de ses chirurgiens, traumatologues, urgentistes, médecins et professionnels ainsi que de l’ensemble du personnel d’encadrement et de soutien, l’HSCM invite la population à laisser sa trace sur www.douespourlavie.com ou sur la page Facebook de l’Hôpital. En s’inscrivant à la mosaïque des gens doués, chacun peut déposer sa photo et expliquer en quoi il est doué.  En plus de rendre hommage aux intervenants du secteur de la santé, cette activité gratuite et amusante permettra la distribution de 600 couvertures doudous aux patients de l’HSCM.  Toute la famille peut participer et immortaliser ainsi sa contribution à la société !

À propos du Département de traumatologie de l’HSCM

Pionnier de la traumatologie au Québec, l’HSCM a été le premier à se doter d’une salle de traumatologie, d’une unité de traumatologie sous la responsabilité de la chirurgie générale et d’une expertise médicale spécifique à ce secteur.  Son programme de traumatologie existe depuis près de 30 ans.  En 1992, lors de l’implantation du réseau provincial, l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal a été officiellement désigné centre tertiaire de traumatologie pour l’île de Montréal et l’Ouest du Québec.

Information :
Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Service des communications
Laure Moureaux  514 338-2222, poste 2048

Retour

Affilié à l'Université de Montréal