Détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2011-2016 : UN PROJET D'ÉTABLISSEMENT

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (l’HSCM) vient d’adopter sa nouvelle planification stratégique, confirmant son rôle à titre d’hôpital de proximité pour le Nord de Montréal et Laval Ouest ainsi qu’en tant que centre universitaire de référence en soins tertiaires pour la population de l’Ouest du Québec, qui compte 1,4 million de personnes et couvre l’Abitibi-Témiscamingue, les Laurentides, Laval, Lanaudière et, pour la clientèle de traumatologie, la Montérégie.

En vue d’entamer sa réalisation dès 2012, cette démarche s’est réalisée dans un délai exceptionnellement court de quelques mois, avec la collaboration de plusieurs intervenants de l’établissement et en consultation avec ses principaux partenaires du réseau de la santé et des services sociaux. Elle a également fait l’objet du soutien de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.

« L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal constitue un partenaire essentiel pour assurer la continuité des services auprès de la population. L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal détient des expertises uniques en médecine et chirurgie. Nous nous engageons à en appuyer la qualité et le développement », a tenu à souligner le député de Saint-Laurent, ministre de la Justice du Québec et leader parlementaire du gouvernement, M. Jean-Marc Fournier.

Quatre axes stratégiques, deux secteurs de pointe, la population ethnoculturelle la plus âgée et la plus jeune

L’HSCM est l’un des rares établissements à offrir toutes les disciplines médicales et chirurgicales, ce qui lui confère une polyvalence peu commune pour accomplir sa mission de référence et de proximité, et offre un milieu attractif pour la formation de la relève. Il entend de plus maintenir pour son bassin de desserte suprarégionale quatre axes stratégiques, dont la traumatologie, la santé cardiovasculaire, la santé respiratoire et la santé mentale, ainsi que deux secteurs de pointe, soit l’orthopédie tertiaire et la chirurgie bariatrique minimalement invasive.

Dans l’évolution de son offre de services, l’établissement tiendra également compte des défis que présente son bassin de desserte immédiat, notamment le vieillissement de sa population et une hausse prévisible de la natalité. En effet, sa clientèle compte la population la plus âgée de la région montréalaise et une grande diversité socioculturelle, ethnoculturelle et linguistique, qui se compose également de jeunes familles en croissance démographique.

« La prise en charge de ces défis se reflétera dans notre plan clinique au sein de tous les volets de notre mission de soins, d’enseignement et de recherche », explique M. Jean Bragagnolo, directeur intérimaire de l’HSCM. « Certaines conditions doivent cependant être mises en place pour nous permettre d’accomplir nos mandats efficacement, soit des engagements de  partenariat forts basés sur la collaboration et la complémentarité avec le réseau et les services de premières et de deuxièmes lignes, impliquant le rapatriement de certaines clientèles, et bien sûr, la modernisation et la mise à niveau de nos installations ainsi que le financement approprié de nos services. »

L’HSCM prévoit déposer l’ensemble de son plan clinique et de son plan de développement immobilier au cours des prochaines semaines afin d’entamer la mise à l’étude du projet de construction visant à doter l’Hôpital de nouvelles unités cliniques, unités de soins critiques et équipements de pointe. L’établissement a déjà remis au MSSS les plans et devis techniques du Centre intégré de traumatologie et du Centre mère-enfant, qui s’insèrent dans le cadre du plan de développement immobilier.

Une philosophie de partenariat, d’interdisciplinarité et de collaboration médico-administrative

Pour assurer la pleine réussite de ce positionnement, la prestation des soins et la réalisation des mandats universitaires devront en effet prendre leur assise sur des valeurs organisationnelles solides, basées sur l’interdisciplinarité et la pratique collaborative partagée entre les divers intervenants des secteurs cliniques et administratifs, ainsi qu’avec les usagers et leur famille. Certains enjeux devront également être solutionnés, comme la pénurie de main-d’œuvre et la disponibilité des ressources d’hébergement et de réadaptation.

« Nous sommes très fiers de l’aboutissement de ce processus », confie le président du conseil d’administration de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, M. Gabriel Groulx. « De concert avec les équipes de l’Hôpital, nous avons déployé beaucoup d’efforts afin de dégager une vision commune mobilisatrice et afin d’atteindre la performance financière nécessaire à la conduite optimale des activités de l’établissement, pour le plus grand bénéfice de nos usagers. Je remercie le MSSS de son appui essentiel à l’atteinte de nos objectifs. »

À propos de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal est un centre suprarégional membre du grand réseau d’excellence en santé formé de l’Université de Montréal et de ses établissements affiliés.

Renseignements :
Josée-Michelle Simard
514 338-2222, poste 3244
josee-michelle.simard.hsc@ssss.gouv.qc.ca

Retour

Affilié à l'Université de Montréal