Détail

CONSTRUCTION DU CENTRE INTÉGRÉ DE TRAUMATOLOGIE ET DE L’UNITÉ MÈRE-ENFANT DE L’HÔPITAL DU SACRÉ-CŒUR DE MONTRÉAL

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) a reçu aujourd’hui l’appui du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour entamer la planification de la construction de son Centre intégré de traumatologie et de son Unité mère-enfant, dans le cadre d’un important projet d’agrandissement et de rénovation de l’établissement. Évalué à plus de 40 millions de dollars, ce projet a reçu 12 millions de dollars en dons de la Fondation
de l’HSCM.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Yves Bolduc, en a fait l’annonce à l’Hôpital, en présence du député de St-Laurent, ministre de la Justice et leader parlementaire,
M. Jean-Marc Fournier, et de la présidente-directrice générale de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, Mme Danielle McCann.

Réitérant son engagement à soutenir le développement de l’établissement, le ministre Jean-Marc Fournier a déclaré : « Je suis extrêmement heureux de souligner à nouveau l’excellence des services offerts à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal et d’appuyer la modernisation de ses locaux pour lui permettre d’assumer pleinement sa mission à la fois en tant que centre universitaire de soins tertiaires, centre majeur en traumatologie au Québec et centre de services de première ligne aux jeunes familles des arrondissements locaux. »

Cette annonce couronne plusieurs mois de travail intense à l’HSCM, qui ont permis de déposer la planification stratégique 2011-2016, d’entamer une importante révision et optimisation des processus et d’effectuer une première réorganisation physique pour rendre les locaux fonctionnels, en attendant la réalisation du plan de développement immobilier (PDI) récemment déposé auprès du MSSS et de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. Un plan qui fera enfin de l’HSCM un hôpital universitaire des années 2000, solidement arrimé aux besoins de son milieu et doté de technologies performantes.

« La construction du Centre intégré de traumatologie et de l’Unité mère-enfant sont deux projets que les équipes attendent depuis longtemps », confirme le directeur général intérimaire de l’établissement, M. Jean Bragagnolo. « Je suis heureux de voir qu’ils se concrétiseront bientôt. »

Le président du conseil des médecins, dentistes et pharmaciens de l’HSCM, le Dr Patrick Bellemare, s’est pour sa part montré enthousiaste face à l’annonce. « Ce projet va nous permettre d’actualiser notre mission, à la fois auprès de jeunes familles et d’une population vieillissante, et d’assumer pleinement notre mandat en tant qu’hôpital de proximité pour le Nord de l’île de Montréal et de centre de référence tertiaire pour la couronne Nord, un bassin de desserte de plus de 1,8 million de personnes. »

Le président du conseil d’administration de l’Hôpital, M. Gabriel Groulx, s’est dit extrêmement fier de l’aboutissement de ces projets, inclut dans le plan de mise à niveau de l’ensemble de l’établissement. « La vétusté des locaux de l’Hôpital du Sacré-Cœur constitue un défi quotidien pour tous les intervenants, a-t-il souligné. Je me suis impliqué personnellement pour soutenir le développement d’une vision clinique mobilisatrice pour l’Hôpital et d’un PDI réaliste. Sa réalisation est prioritaire pour accomplir efficacement la vision clinique que tous partagent et permettre à l’établissement d’assurer son rôle de partenaire au sein du réseau de la santé. »


À propos de l’Unité mère-enfant

L’Unité mère-enfant, actuellement installée dans des locaux vétustes, exigus et comportant majoritairement des chambres à occupation double et triple, ne permet pas facilement la cohabitation des familles ni la possibilité de répondre correctement à la demande du milieu, une population multiculturelle, en forte croissance démographique.

« Les nouvelles installations offriront aux mamans des chambres de naissance modernes, adaptées aux pratiques actuelles, favorisant la sécurité et la continuité des soins, où elles pourront séjourner de la naissance au départ de l’Hôpital, en intimité avec leur bébé et leur conjoint. », souligne le Dr Michel Welt, chef du Département d’obstétrique-gynécologie. L’Unité facilitera également l’accès aux services ambulatoires, notamment le suivi des grossesses à risques, l’HSCM étant le seul à accepter de prendre en charge les grossesses de plus de 30 semaines n’ayant reçu aucun suivi préalable. »

L’HSCM accueille également les femmes enceintes ayant subi un traumatisme majeur requérant des soins complexes.

La nouvelle Unité mère-enfant comptera ainsi plus de 20 chambres dont des chambres de naissance privées, des chambres doubles pour les clientèles en observation ou en séjour prolongé ainsi que des salles dédiées au suivi des cliniques d’obstétrique. L’équipe médicale est formée de 25 médecins, dont neuf spécialistes (huit gynécologues et un pédiatre) et 16 omnipraticiens. L'équipe de soins infirmiers regroupe une centaine de personnes qui se relaient pour assurer, 24 heures par jour, la continuité des soins et services.

À propos du Centre intégré de traumatologie

La traumatologie est un axe stratégique majeur à l’HSCM. Il accueille le plus grand centre de trauma à Montréal et dessert une clientèle régionale et nationale, particulièrement pour les services aux blessés médullaires.

L’équipe du Dr Ronald Denis, directeur du Programme de traumatologie et chef du Département de chirurgie, assure depuis plus de 30 ans le traitement des personnes polytraumatisées et la prévention des traumatismes crâniens, trop fréquents chez les jeunes adultes. « Je souhaite développer l’expertise clinique de tous les intervenants en soins critiques, précise-t-il, en mettant sur pied non seulement une unité de soins moderne, favorisant le travail interdisciplinaire des nombreuses équipes qui gravitent autour des personnes traumatisées, mais également en construisant tout un étage, doté d’un centre de simulation de pointe, pour permettre la recherche, l’enseignement et la formation continue des équipes multidisciplinaires. »

Le Centre intégré en traumatologie comprendra ainsi une unité d’une trentaine de lits de soins intensifs complémentaires à l’unité de soins coronariens et un étage dédié à la mission universitaire. Les équipes sont composées de plus de 70 médecins, 300 infirmières et 50 professionnels de la santé.

À propos de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal est un centre suprarégional membre du grand réseau d’excellence en santé formé de l’Université de Montréal et de ses établissements affiliés. Il compte quatre axes stratégiques : la trauma – soins aigus et critiques, la santé cardiovasculaire, la santé respiratoire et la santé mentale. Il comprend également deux secteurs de pointe, soit l’orthopédie tertiaire et la chirurgie bariatrique

Information :
Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal
Service des communications
514 338-2222, poste 3248

Retour

Affilié à l'Université de Montréal