Détail

Dr Arthur Amyot, psychiatre
Professeur titulaire, Département de psychiatrie de
l’Université de Montréal

L’Institut Albert-Prévost est à l’époque une institution phare en enseignement de la psychiatrie au Québec, bénéficiant alors de l’accréditation de l’American Psychiatric Association. Le Dr Arthur Amyot joint l’Institut en 1968 et d’emblée, on lui reconnaît son leadership, son habileté à dénouer les crises ainsi que son esprit visionnaire. Il fut chef de l’Institut de 1970-1972 et en 1973, lors de l’annexion avec l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM), il devient le premier chef du Département de psychiatrie. 

Un universitaire accompli, un parcours exceptionnel
Fier de son alma mater qu’est la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, sa carrière est exemplaire tant par ses réalisations que par sa persévérance à défendre l’enseignement, la recherche et les intérêts de l’HSCM à l’université.

 Ardent promoteur de la psychiatrie communautaire dans les années 70, il s’investit dans la réforme du dispositif de soins en 1994-1995, en télépsychiatrie, en formation médicale continue. Il collabore à la mise sur pied de la Chaire Pfizer/Bristol-MyersSquibb/SmithKline Beecham/Eli Lilly en psychopharmacologie de l’Université de Montréal et de la Chaire Eli Lilly Canada de recherche en schizophrénie. Il encourage d’ailleurs les échanges avec l’extérieur en mettant en place des accords avec des institutions européennes. 

Clinicien sensible, grand humaniste et psychanalyste reconnu, il s’intéresse dès la fin des années 80 aux personnes âgées et collabore à la création du Service de gérontopsychiatrie dans lequel il continue d’apporter son expertise et son expérience. Il publie avec son collègue René Des Groseillers  Vivre avec un proche qui vieillit  en 2011. 

Par son parcours exemplaire, le Dr Arthur Amyot demeure un modèle d’implication, certes pour ses collègues psychiatres, mais aussi pour toute institution désireuse de s’épanouir, d’innover, de se démarquer.

Retour

Affilié à l'Université de Montréal