Détail

Mise au point sur la présence d'amiante dans
les locaux de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

Montréal, le 18 août 2013 – À la suite de la publication de reportages alarmistes ce samedi matin, l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) tient à rassurer la population quant aux travaux en cours dans un secteur de son établissement où la présence d’amiante a été décelée dans les murs. En aucun moment, ces travaux d’entretien n’ont mis en danger la santé des usagers de l’établissement. Contrairement à ce qui a été rapporté, citant de façon inexacte un rapport de la CSST, les prélèvements effectués n’ont pas révélé la présence de fibres d’amiante dans l’air ambiant.

La Direction est au courant de la présence possible d’amiante dans les divers locaux de l’établissement construit en 1926 et ne désire aucunement minimiser l’importance de sa manipulation sécuritaire.

Il apparaît toutefois que certaines mesures de protection des travailleurs sur le chantier n’aient pas été conformes aux règles du bâtiment aux débuts des travaux. Dès que la Direction de l’établissement en a été avisé par les experts, elle a interrompu le chantier et retiré les travailleurs. Elle a fait analyser et nettoyer les lieux par une société spécialisée dans la manipulation de ce type de produits. Les travaux ont été repris plus tard par une équipe de l’HSCM dont on s’est assuré de la formation et du respect de toutes les mesures en matière de sécurité lors de la présence d’amiante.

L’ensemble du processus s’est fait en toute transparence avec les représentants syndicaux et les travailleurs de l’établissement. Face aux récents changements de loi en matière de santé et sécurité, et dans le contexte des importants chantiers immobiliers prévus prochainement, l’HSCM a d’ailleurs entrepris de mettre à jour la formation de tous les travailleurs de ce secteur.

Information :
Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal
Service des communications
514 338-2222, poste 3248

Retour

Affilié à l'Université de Montréal