Détail

Les infirmières spécialisées en soins d’urgence sur le web

Les infirmières spécialisées en soins d’urgence du Québec de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal et de 9 autres établissements de santé de la province ont mis en place un nouveau moyen de partager leurs connaissances. Elles ont crée la toute première communauté virtuelle de pratique.

Le contexte de pratique en soins infirmiers d’urgence demeure une préoccupation importante à l’échelle provinciale. De par la complexité de leur rôle, les conseillères cliniciennes et infirmières spécialisées en soins d’urgence doivent développer de nouvelles stratégies pour partager de l’information afin de maintenir et d’améliorer la qualité des soins aux patients. Cette communauté permettra aux participantes d’accéder, en tout temps, aux conseils de leurs pairs sans pour autant se côtoyer au quotidien.

Des expériences à partager

Dans les communautés virtuelles de pratique, les rencontres sont soutenues par des technologies de l’information (plate-forme web) qui permettent de maintenir les canaux de communication ouverts en tout temps. Pour l’HSCM, ces nouveaux modes de collaboration constituent une façon novatrice de favoriser une culture de développement des savoirs et d’améliorer la formation continue. Les activités pouvant être réalisées par les participantes à une communauté virtuelle de pratique sont nombreuses et touchent notamment le partage de documents et d’outils cliniques, la mise en commun d’expertises, la collaboration à la résolution de problématiques de soins, la consultation d’experts et la construction commune de contenus inédits (avis, outils, etc.).

Une fonction clé d’une communauté de pratique est celle de l’animation. L’animatrice de la communauté assure le pilotage de celle-ci. Elle facilite les échanges et le partage des connaissances en organisant les informations apportées par les participantes. Elle peut aussi trouver des réponses à des questions en apportant à la communauté des articles scientifiques, des documents administratifs ou des avis d’experts. Enfin, les bénéfices attendus de cette communauté de pratique sont de réduire l’impact de l’isolement relatif de l’infirmière spécialisée, de gagner du temps, de faciliter le transfert intergénérationnel des connaissances et d’éviter la duplication du travail dans chaque établissement.

Retour

Affilié à l'Université de Montréal