Détail

Centre de prélèvement d'organes
L'HSCM classé parmi les meilleurs au monde
Nouveau partenariat favorisant un meilleur approvisionnement en tissus humains d'origine locale

  

Montréal, le 28 mai 2014 - L’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal (HSCM) est fier de présenter aujourd’hui les résultats remarquables de son Centre régional de prélèvement d’organes (CPO), projet pilote débuté il y a un an, en juin 2013, afin de diminuer le nombre de Québécois en attente d’une greffe d’organes ou de tissus et de sauver plus de vies, tout assurant la sécurité des donneurs et la qualité des prélèvements. Un an plus tard, l’HSCM se classe parmi les meilleurs établissements préleveurs d’organes au monde, avec un taux annuel de 88,5 personnes transplantées par million de donneurs potentiels.

Implanté à l’HSCM grâce à l’appui du ministère de la Santé et des Services sociaux, le CPO de l’HSCM a permis la transplantation de 182 organes, dont 82 reins, 39 poumons, 37 foies, 18 cœurs et 6 pancréas. Depuis la création du Centre de prélèvement à l’HSCM, les hôpitaux desservis par l’Hôpital ont connu une augmentation importante du nombre d’organes donnés et transplantés.

En 2013, environ 500 personnes au Québec ont ainsi bénéficié d’une transplantation d’organes… mais plus de 1000 personnes n'ont pas eu cette chance et sont restées en attente d'une greffe! Il faut donc poursuivre les efforts. « C’est un modèle que nous souhaitons voir se reproduire dans d’autres centres hospitaliers au Québec et dont nous comptons appuyer la mise sur pied afin de sauver davantage de vies chaque année », explique le directeur général de l’HSCM, Dr Pierre Gfeller.

L’HSCM est en mesure d’offrir un tel niveau de service et de qualité en raison de la disponibilité et de la solidarité exceptionnelles des nombreux professionnels dédiés et volontaires pour assurer le maintien et le prélèvement du plus grand nombre d’organes chez un donneur, dans les meilleures conditions. L’infrastructure de lits de soins intensifs et de salles de chirurgie dédiés au prélèvement d’organes constitue également un élément clé de ce succès.

Un partenariat avec Héma-Québec favorisant un meilleur approvisionnement en tissus humains

Le CPO de l’Hôpital du Sacré-Coeur et Héma-Québec ont par ailleurs conclu un partenariat afin de rendre possible le prélèvement, la qualification, le traitement et la distribution de greffons vasculaires, un type de tissus humains qui devait auparavant être acheté sur le marché international. Les expertises combinées du CPO et d’Héma-Québec favoriseront ainsi un meilleur approvisionnement en tissus humains d’origine locale.

« Ce partenariat signifie que plus de personnes pourront recouvrer la santé grâce à un meilleur accès à certains tissus humains, incluant les greffons vasculaires », déclare le Dr Jean De Serres, président et chef de la direction d’Héma-Québec.

« C’est pour nous un geste de respect envers les familles de donneurs que de pouvoir redonner la vie au plus grand nombre de personnes possibles en attente d’une greffe, grâce au don d’un de leur proche, dans le respect de leur volonté », souligne le Dr Pierre Marsolais, interniste et intensiviste à l’HSCM et coordonnateur du CPO. « Notre entente avec Héma-Québec nous permettra maintenant d’accroître la disponibilité de tissus de qualité pour tous les médecins greffeurs du Québec. » On sait en effet qu’un donneur peut offrir à lui seul jusqu’à huit organes qui sauveront la vie à autant de personnes, sans compter les nombreux tissus qu’il est possible d’y prélever.

Le don d’organes, une longue histoire à l’HSCM

Ce n’est pas d’hier que les professionnels de l’Hôpital du Sacré-Cœur s’intéressent à la cause de don d’organes. Intensément engagé dans une stratégie de formation et de sensibilisation de ses professionnels depuis 2004, l’HSCM se distingue année après année pour son excellent taux d’identification des donneurs d’organes potentiels dans son établissement, qui atteint aujourd’hui plus de 90 %.

Depuis 2003, l’HSCM s’est également vu attribuer à trois reprises une côte d’excellence en don d’organes et de tissus par Agrément Canada, une première à ce jour au Canada. Cette marque d’excellence mesure la qualité de l’intervention des professionnels auprès de la famille et du donneur, l’expertise développée dans le maintien de l’organe en bonne condition et l’efficacité de la gestion du don à l’interne.

Formation et expertise transmise dans le réseau

Le savoir-faire acquis à l’HSCM doit être mis à profit en dispensant ces compétences aux professionnels de la santé des autres centres hospitaliers du Québec. Pour ce faire, on travaille à la mise sur pied d’une formation spécialisée, reconnue dans un programme universitaire, qui s’adresse à tous les intervenants impliqués dans le processus du don d’organes. Étant donné la concentration de professionnels compétents et le nombre important de donneurs qui transiteront à l’HSCM, un stage spécifique pour l’acquisition de compétences en don d’organes sera aussi offert afin que la prochaine génération de médecins détienne les aptitudes recherchées. Par ailleurs, la recherche étant importante à l’Unité de soins intensifs de l’HSCM et les avenues de recherche en don d’organes étant innombrables, le contexte est propice à la mise sur pied d’un laboratoire clinique dans ce domaine.

Information :
Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal
Service des communications
514-338-2222, poste 3248

Retour

Affilié à l'Université de Montréal