Détail

Le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal rappelle les mesures de prévention à adopter lors des canicules

Les Montréalais espèrent chaque année avoir un bel été. Toutefois, la saison estivale peut réserver de mauvaises surprises lorsqu’il fait trop chaud. En effet, certaines personnes peuvent développer des problèmes de santé durant les journées de canicule. C’est le cas des personnes âgées, des personnes souffrant de toxicomanie ou de problèmes de santé mentale, par exemple.

Le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal rappelle donc à la population, mais plus particulièrement aux personnes plus à risque, les principales mesures de prévention à adopter lorsqu’il fait très chaud : 

1) Passer quelques heures par jour dans un endroit frais, idéalement climatisé comme un cinéma ou un centre commercial
2) Boire beaucoup d’eau, sans attendre d’avoir soif
3) Réduire les efforts physiques

Surveiller les personnes vulnérables
Le CIUSSS conseille aussi à la population de prendre des nouvelles de leurs proches qui sont âgés ou qui souffrent de problèmes de santé physique ou mentale. Ils peuvent avoir besoin d’aide ou d’être accompagnés vers un lieu climatisé lors des journées très chaudes. Il est également important de veiller à ce que les enfants soient bien hydratés. Rappelons qu’il ne faut jamais laisser un enfant seul, même quelques minutes, dans un véhicule automobile. 

Prévenir les problèmes de santé
Lorsqu’il fait très chaud, toute la population peut souffrir de problème de santé allant de la déshydratation au coup de chaleur, en passant par la fatigue, les étourdissements ou les malaises. Toutefois, les personnes âgées, les personnes atteintes d’un problème de santé mentale ou de toxicomanie représentent, avec les enfants de quatre ans et moins, un groupe très vulnérable puisqu’elles peuvent avoir de la difficulté à prendre par elles-mêmes des précautions pour se protéger de la chaleur. De plus, les personnes qui souffrent de maladies cardiovasculaires, respiratoires ou rénales, de diabète ou de problèmes de santé mentale peuvent voir leur capacité physique à répondre adéquatement à la chaleur s’affaiblir, ce qui peut aggraver leur état de santé. En 2010, une centaine de décès ont d’ailleurs été liés à un épisode de chaleur extrême qu’a connu Montréal durant quelques jours.   

Pour obtenir plus de renseignements, communiquer avec Info-Santé en composant le 8-1-1. En cas d’urgence, appeler le 9-1-1. Pour en savoir plus sur la chaleur : www.santemontreal.qc.ca/chaleur.

Retour

Affilié à l'Université de Montréal