Détail

Revaloriser le travail en santé pour continuer de prendre soin de la population

Montréal, le 3 novembre 2008 L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) vient de lancer une campagne publicitaire novatrice sur le web visant à appuyer le recrutement de personnel. Par cette campagne en ligne depuis le 20 octobre, l’HSCM vise à revaloriser le milieu professionnel de la santé ainsi qu’à démystifier certains métiers méconnus du milieu hospitalier, mais tout aussi essentiels au bon fonctionnement d’un établissement de santé.
« Si nous voulons de la relève pour épauler le personnel déjà en poste, combler les départs à la retraite et continuer d’offrir des soins et services de santé qui répondent aux besoins de la population, » soutient M. Daniel Dubé, directeur des ressources humaines à l’HSCM, « il est urgent de remettre de l’avant l’importance et les dimensions positives de ces emplois et d’encourager les jeunes à choisir le milieu de la santé, pour notre bien-être à tous en tant qu’usagers des services en santé. »
L’HSCM croit donc qu’un virage s’impose pour changer les perceptions à l’égard des emplois en santé, si collectivement, nous voulons soutenir le réseau de soins et de services de santé et planifier l’avenir.
Travailler dans le milieu de la santé, qu’on soit infirmière, pharmacien, ergothérapeute, technicien en radiologie, préposé à la salubrité ou encore électricien, c’est en effet contribuer à une mission stimulante et très souvent gratifiante : prendre soin de la santé des gens. C’est aussi s’engager dans un secteur qui n’a rien de routinier, où l’expertise de chacun est mise à contribution.
Monsieur Dubé reste conscient que le contexte actuel comporte des défis exigeants en raison de la pénurie de main-d’œuvre, d’autant plus que cette problématique devient une réalité dans toutes les sphères d’activités. « Quand on écoute le personnel, de même que les usagers et leurs proches, on réalise que le travail de nos intervenants est apprécié et motivant. C’est aussi de cela qu’il faut parler, quand on aborde le milieu de la santé. »

Ne pas rester les bras croisés
L’HSCM a donc décidé de contribuer à ce changement de perceptions en lançant une campagne publicitaire web. Le premier volet de cette campagne de trois ans a pour thème « J’veux pas passer ma vie les bras croisés ». En préparation depuis le printemps dernier, les publicités interactives seront visibles durant quelques semaines sur une dizaine de sites web très fréquentés, notamment jobboom.com, voir.ca, musiqueplus.com, radioenergie.com et oiiq.org. De plus, ces publicités renvoient à www.milledefis.com, un nouveau microsite comportant une visite virtuelle de l’HSCM et des témoignages de membres du personnel œuvrant aussi bien dans les soins et services que dans les métiers et secteurs administratifs, des milieux moins connus de la santé, mais où le nombre de postes à combler commence à devenir préoccupant. On peut aussi se rendre directement sur le site de l’Hôpital, à www.hscm.ca, pour accéder à toutes ces informations et postuler en ligne.

Cette campagne est l’une des nombreuses initiatives de l’organisation en matière de planification de main-d’œuvre, d’organisation du travail et d’amélioration de l’environnement de travail. Le tout nouveau programme de résidence en soins intensifs, l’introduction d’infirmières auxiliaires dans des secteurs moins traditionnels comme le bloc opératoire et la mise sur pied de programmes de formation sur mesure sont quelques-uns des projets actuellement en cours à l’Hôpital. « À l’HSCM, nous n’avons pas l’intention de rester les bras croisés! Ici, mille défis nous attendent et nous voulons les relever pour la population », conclut M. Dubé.

À propos de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

L’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal est un centre suprarégional affilié à l’Université de Montréal. Il offre des soins généraux, spécialisés et ultraspécialisés, des services régionaux de médecine hyperbare ainsi qu’un centre de traumatologie tertiaire. Il assure également l’enseignement, la recherche et l’évaluation des technologies et des modes d’intervention. Maillon important du réseau de la santé du Québec, il dessert principalement la population du nord-ouest de Montréal ainsi que des régions de Laval, des Laurentides, de Lanaudière et de l’Abitibi-Témiscamingue.

– 30 –


Renseignements aux médias
Service des communications
Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal
514 338-2222, poste 3248

Retour

Affilié à l'Université de Montréal