Obésité

La prévalence de l'obésité s'est accrue à un rythme effarant au cours des deux dernières décennies, au point de prendre des proportions de véritable pandémie touchant aujourd'hui des millions de personnes dans le monde. Au Canada, le pourcentage de personnes entrant dans la catégorie des obèses (c'est-à-dire présentant un indice de masse corporelle supérieur à 30 kg/m2) a presque triplé entre 1985 et 1998, passant de 5,6 % à 14,8 %. Cette inquiétante tendance concernerait également les enfants. Dans la population canadienne en général, plus d'un quart des enfants et près de la moitié des adultes souffrent d'une surcharge pondérale, c'est-à-dire que leur masse grasse compromet leur espérance de vie, leur santé et leur qualité de vie.

La surcharge pondérale et l'obésité, et en particulier l'accumulation importante de gras autour de l'abdomen, sont liées à des risques plus élevés de diabète non insulino-dépendant, d'hypertension, d'hyperlipidémie et de maladies cardiovasculaires. Il existe également un lien entre l'obésité et nombre de cancers et de maladies chroniques telles que l'ostéo-arthrite, les problèmes respiratoires et les cholécystopathies.

Obésité morbide

Les obèses sévères ou morbides représentent 3 % de la population. Ils seraient donc plus de 200 000 au Québec. Ces personnes ont un surpoids de 100 livres et plus et se distinguent des autres obèses par leur métabolisme qui fonctionne anormalement.

La solution à leur problème est la chirurgie bariatrique, qui consiste à éliminer une partie de l’estomac pour réduire la quantité d’aliments consommés. Après l’opération, les patients absorbent deux fois moins de calories, perdent du poids et retrouvent la joie simple de vivre.

Maladies de la vésicule biliaire et du pancréas.

Risques liés à l'obésités


Maladies cardiovasculaires

Les dépôts lipidiques qui s'accumulent sur les parois des vaisseaux sanguins (athérosclérose) risquent aussi d'obstruer des artères importantes, comme l'aorte, ce qui peut causer un accident vasculaire cérébral (AVC) ou une crise cardiaque.


Problèmes liés au pancréas

Le diabète de type 2 se produit lorsque le corps développe une résistance à l'insuline ou que le pancréas n'en produit pas assez. Le diabète de type 2 - encore appelé diabète gras - se caractérise par une augmentation permanente du taux de sucre dans le sang associée à une augmentation de l'insuline. Ce diabète expose à de multiples complications essentiellement au niveau artériel (comme l'hypertension) avec possibilité plus grande d'accident vasculaire cérébral, d'infarctus et d'angine de poitrine, d'artérite des membres intérieurs, mais aussi au niveau capillaire avec atteinte du rein (peut mener à de l'insuffisance rénale), atteinte de la rétine (peut mener à la perte de la vue), etc.


Problèmes liés au système reproducteur

Problèmes menstruels et de fertilité chez les femmes, impuissance et diminution de la production de sperme chez les hommes.


Problèmes liés aux articulations

L'excès de poids exerce une contrainte accrue sur les genoux, les chevilles, les hanches et la colonne vertébrale, ce qui entraîne souvent des problèmes musculosquelettiques comme l'arthrose et l'arthrite.


Problèmes liés au foie

Une accumulation de gras dans le foie peut, dans certains cas, causer une cirrhose.


Hypertension

Peut être à l'origine de problèmes cardiaques, d'AVC, d'insuffisance cardiaque et de graves problèmes oculaires et rénaux.

 


Cancers

Le surplus de poids semble aussi augmenter les risques de développer plusieurs types de cancers : côlon-rectum, oesophage, foie, reins, pancréas, prostate chez l'homme et col de l'utérus, ovaires et sein chez la femme.

Affilié à l'Université de Montréal