Challenge hypoxique

Ce test est utile pour les personnes atteintes de MPOC qui désirent voyager par avion. Le test challenge hypoxique permet de déterminer si elles ont besoin d'apporter à bord une bonbone d'oxygène.

Le but du test est donc de mesurer le niveau d’oxygène dans le sang et de vérifier la diminution du taux d’oxygène en altitude. En effet, la quantité d’oxygène qu'on respire est de 21 %, mais en avion, cette quantité diminue à environ 15 %.

Durant le test, l'usager doit respirer à travers un masque une quantité d’oxygène équivalent à 15 %. La saturation en oxygène est mesurée avant de débuter le test et est surveillée continuellement pendant l'examen. Cette mesure se fait à l’aide d’un saturomètre.

Affilié à l'Université de Montréal